Mme BYLL Délaly Martine, modéliste togolaise

Ce mois-ci nous donnons la parole à Madame BYLL Délaly Martine, modéliste togolaise.

Madame Délaly a obtenu une licence d’anglais à l’université du Bénin à Lomé au Togo en 1982. Elle est également titulaire d’un diplôme de modéliste de vêtements à L’A.I.C.P (Académie Internationale de Coupe de Paris), rue d’Aboukhir suivi de stages dans les Ecoles de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne (rue St Roch Paris).
En 1993, Madame Délaly ouvre un atelier de couture à son domicile de Bamako.
En 1997, elle ouvre les Atelier et Boutique DELALY au 1646, rue Titi Niaré dans les immeubles Dossolo Traoré, quartier Niaréla à Bamako.
Dans cette boutique vous pouvez trouver :

des articles cousus

- layette
- vêtements d’enfants (filles et garçons)
- vêtements dames
- vêtements hommes

des articles de décoration :

- pots décorés
- articles en fer forgés
- tableaux en batik, toiles
- nappes en batik, brodées ou tissées main
- abat-jour

A la question : Pourquoi ce métier ?

Délaly nous répond : Ma mère étant couturière, je me suis intéressée très tôt aux tissus, aux machines à coudre. Les cours de couture occupaient mes heures libres et mes vacances. En 1991, j’ai décidé de consolider les bases déjà acquises dans ce domaine en entrant dans les écoles Supérieures de la couture. Avant de continuer, j’aimerais faire le point sur deux mots que les gens confondent souvent : Styliste et modéliste.
Bien qu’ils soient tous deux des techniciens de la mode, leur travail est bien distinct :
Le styliste dessine le vêtement à réaliser tel que la figurine ci-contre et le modéliste prend sa relève en décortiquant dans les moindres détails le modèle proposé, et en établissant un patron renfermant toutes les pièces nécessaires à sa réalisation.
Donc un styliste n’est pas nécessairement un modéliste et vice versa.

La Boutique DELALY a d’abord choisi d’habiller les enfants car ils sont le plus souvent oubliés et il n’existe pas sur place d’ateliers de prêt à porter pour enfants.

DELALY n’oublie pas aussi les Mamans et les Papas qui ont besoin de vêtements dans lesquels ils se sentent pleinement à l’aise, des vêtements de qualité, bien coupés, bien cousus dans des tissus importés ou locaux (batik, tissés, indigo, wax etc...).

DELALY a fait du progrès. En 1993 elle avait embauché un seul tailleur. Aujourd’hui, elle offre de l’emploi à 8 personnes. DELALY, étant femme au foyer et ayant des enfants, lutte tous les jours pour que sa vie professionnelle n’empiète pas sur sa vie de famille.

Exercer le métier de modéliste et pouvoir en vivre décemment est difficile car le modéliste est souvent considéré comme un artisan et le travail d’artisan est très mal rémunéré en Afrique. Pour se faire, le modéliste doit se faire un nom, s’imposer en tant que professionnel. Il n’est pas un artisan mais un professionnel de l’art d’habiller. Dans ce domaine rien n’est fait au hasard, tout est calculé et réalisé selon des normes bien précises.

Tous ces faits expliquent la nette différence de prix avec la concurrence. Dans tous les cas DELALY reste confiante car sa clientèle reconnaît et aime se sentir à l’aise dans ses produits.

Les jeunes qui aimeraient embrasser le domaine de la mode doivent le faire en tant que professionnels.

Rien n’est facile mais quand on aime son métier et qu’on se donne des objectifs bien précis, les rêves les plus fous peuvent être réalisés.

Pour contacter Mme BYLL Délaly Martine, vous pouvez lui écrire : mcmafrica16@caramail.com ou la joindre au 1646, rue Titi Niaré dans les immeubles Dossolo Traoré, quartier Niaréla à Bamako.
- Tél : (223) 21 40 39
- BP E2021 Bamako, Mali.

2000