Paye Camara, célébrité régionale

Paye Camara, originaire de Ségou, est actuellement installée à Bamako. Mariée à Bahini Camara, elle est la mère de deux beaux enfants.

La musique pour héritage

Bercée très tôt par les chants mélodieux de sa grand-mère et ceux de sa mère, elle dit avoir eut la musique pour héritage. "Je chante depuis l’âge de six ans ! Raison pour laquelle j’ai abandonné l’école" confie-t-elle.

Auteurs de quatre albums qui ont eu du succès sur le marché et cela parce qu’elle traite essentiellement dans ses textes de l’histoire du Mali et qu’elle exploite la musique traditionnelle bamanan.

" Ce pays (le Mali) est d’une richesse culturelle extraordinaire ! s’exclame Paye, alors je pense que je peux puiser dans n’importe quelle source locale, quelle soit peulh, sonraï, mandingue... et cela sans pour autant abandonner la sonorité bamanan que je trouve très riche et que je compare d’ailleurs au jazz".

Paye bénéficie de soutiens aussi bien matériel que de conseils pour la conception de ses oeuvres, ce dont elle se réjouit.

Paye parcourt le monde

Son premier voyage l’a amené à Paris, ensuite ce fut les Etats-Unis et l’Italie. Et ce fut , de l’avis de la chanteuse, "des voyages intenses" effectués sur invitation de ses diatigui, ou pour des concerts organisés par ses producteurs.

Opinion sur la piraterie

Paye a une position bien tranchée sur ce problème : "Je pense que les pirates de la musique veulent tout simplement enterrer le métier d’artiste musical ! Quand vous imaginez tous les efforts que nous (artistes) accomplissons en termes d’imagination, de répétition, d’enregistrement... et que nos oeuvres soient anéantis par un pirate qui rafle tous les bénéfices, c’est comme si nous travaillons pour eux " !

Un mot pour son public

"Je voudrais commencer par remercier l’équipe de Musow pour tout ce qu’elle fait pour nous les artistes et profiter de cette opportunité pour demander à tous les maliens d’accorder de l’importance à l’art car il peut drainer loin la renommée d’une nation et vendre son image à l’extérieur. Aussi doit-on comprendre qu’il est important d’aider les artistes parce que ce sont ces derniers qui permettent aux peuples de se rencontrer et se connaître" déclare la chanteuse.

Nous ne pouvons que lui souhaiter bonne chance dans sa carrière et sa vie de femme résolue !

Propos recueillis par Mamadou Séga Sissoko