Regards croisés sur l’adultère

Pourquoi elles trompent leurs maris - Dimanche 18, un après-midi de juin 2007. Nous étions réunies chez une amie, pour la traditionnelle tontine. Comme il est de coutume, les femmes se livrent depuis longtemps à cette pratique au Mali qui leur permet d’économiser de l’argent. Mais, c’est également le lieu des retrouvailles, où les langues se délient, où de nombreux secrets se dévoilent. Au premier rang desquels, les problèmes de foyers.

Fofolles comme seules les femmes peuvent être, elles s’exposent entre deux confidences. Impudentes, certaines de ces imprudentes en sont arrivées à faire des révélations sur leur...propre infidélité.

Une question me vint soudain en tête, celle de savoir pourquoi ces braves femmes, qui ont décidé un jour de leur vie de s’unir avec leurs soit disant bien aimés pour le meilleur et le pire, en leur jurant amour, fidélité et respect, se mettent à les tromper en commettant l’adultère.

Regards croisés sur une perversion qui heurte autant la loi, la morale publique que les bonnes moeurs. Avis... confidences...avis... confidences...Avis... confidences...

C’EST PARCE QUE NOS MARIS NE NOUS FONT PAS J...

"Les femmes commettent l’adultère lorsqu’elles se sentent mal aimées. Non seulement nos maris ne nous font pas l’amour régulièrement, mais le jour où ils le font, nous ne jouissons pas. Nous pouvons faire l’amour toute l’année, mais nous n’aurons le plaisir peut être qu’une seule fois sur cent. Or, l’homme a toujours le plaisir. Ce grand égoïste ne pense qu’à lui seul. Vous ne pouvez savoir combien de fois ça fait du bien à une femme d’atteindre le plaisir. Ça la guérit de tous les maux. Aucun plaisir ne vaut ça. Puisqu’on n’a pas ce plaisir avec lui, on se fait voir ailleurs. Souvent, c’est le voisin qui comble ce vide, le boy, le mécanicien ou même le jardinier d’à côté. En dehors de ça, certains hommes font rarement l’amour à leur femme. " "Nous les supplions souvent pour qu’ils accomplissent leur devoir’’. Ils trouvent qu’on demande trop alors qu’en réalité ils sont épuisés pour avoir fait trop l’amour avec une autre." Mme D...Une femme d’affaires.

POUR DE L’ARGENT AUSSI...

C’est vrai qu’il y a ce problème, mais il y a aussi le problème d’argent. Certains hommes ne donnent pas tous les jours le prix du condiment à plus forte raison faire de petits plaisirs. Or, souvent, ce n’est pas le manque de moyens. Ils préfèrent aller donner dehors, à leurs nombreuses maîtresses. Pendant ce temps, vous êtes assises à la maison, vous n’avez rien. Même pas le transport pour aller voir un parent malade. Si dans ces conditions, quelqu’un d’autre vous rend de tels services, vous seriez tentées un jour de lui signifier votre reconnaissance. "

Et de témoigner : " Je suis tombée enceinte de mon mari et il m’a dit d’avorter parce qu’il ne voulait plus d’enfants. Nous en avions trois. Je voulais garder ma grossesse. Mais il ne s’intéressait plus à moi et j’étais devenue très malheureuse. Puisqu’il tenait à ce que je me fasse avorter, je lui demandai de l’argent pour ça. Il ne voulait non plus m’en donner et me demanda de me débrouiller. Que voulez-vous que je fasse puisque je ne travaille pas. Je signale que jusque-là je n’avais même pas eu l’intention de le tromper un jour. C’est ainsi que, dans ma détresse, assise un matin devant ma porte toute pensive, mon voisin, un célibataire, est venu me demander ce qui n’allait pas. Je lui ai expliqué mes problèmes et il est venu à mon secours, en me donnant une somme de 25.000 FCFA. C’est avec ça que j’ai pu interrompre ma grossesse. Mais, depuis ce jour, je n’arrêtais de penser à ce monsieur. C’est ainsi qu’un jour, mon mari a voyagé. Je m’apprêtais à faire la cuisine quand j’ai aperçu mon voisin à sa porte. Je me suis assise à ma porte et je lui ai fait face en faisant exprès de négliger le nœud défait de mon pagne. A sa vue, il m’a fait des signes pour arranger mon pagne et j’ai répondu ainsi : ‘’ c’est fait exprès. Désormais ce qui est en bas t’appartient parce que tu vaux mieux pour moi que mon mari. Si tu as besoin de ça dit moi, c’est pour toi."

"Depuis ce jour, il était devenu mon amant. Il y a eu des jours où j’ai passé la nuit avec lui, en l’absence de mon mari." Une ménagère.

ENVIEUSES, ELLES ADORENT LES BIBELOTS ET...

Certaines femmes, nombreuses d’ailleurs, sont envieuses. Elles envient tout chez leurs copines. Elles veulent avoir tout ce qu’ont leurs amies. Nouveau pagne, nouvelle chaussure. Elles veulent avoir une nouvelle tenue pour chaque occasion de fêtes. Comment obtenir tout ça ? Elles feraient n’importe quoi, y compris se donner au premier venu rien que pour 5000, 10.000F. Souvent bien moins que ça. Ce qui les amène à multiplier, sans le moindre scrupule, les partenaires.

LES HOMMES RICHES... COMME LES DOUANIERS

Les femmes aiment les hommes riches, les artistes, ou les beaux gosses. Si vous disposez d’un seul de ces atouts, c’est-à-dire que vous êtes beau, célèbre ou riche...vous avez la chance d’avoir toutes les femmes que vous voulez. Un douanier.

LA PREMIERE FOIS, ELLE EST BELLE...MAIS UNE FOIS QUE VOUS L’EPOUSEZ...

C’est parce qu’elles ne nous donnent pas envie de leur faire l’amour. Quand vous rencontrez votre femme pour la première fois, elle est belle, séduisante et cherche toujours à vous séduire. Mais une fois que vous l’épousez, elle se laisse aller. Elle grossit, elle remplit la maison, elle devient un peu comme votre maman. Un commerçant.

Binta Gadiaga-Moeurs Juillet 2007.